CONTACT
Docteur Laurence LEVE
Chirurgie plastique et esthétique
Médecine esthétique
 
  • 40 rue André Chénier | 80090 Amiens Tél. : 03 22 42 36 36
  • Clinique Sainte Isabelle | Maison de la femme
236-238 Route d'Amiens | 80100 Abbeville
Tél. : 03 22 42 36 36 - Standard: 03 22 25 33 33
  • 2, rue du Comté d'Artois | 59400 Cambrai | Tél. : 03 27 82 99 65


 

Injections de comblement

Principe de l’injection

Les produits de comblement sont utilisés dans le but de remplir des rides, des ridules, des sillons ou de restaurer les volumes et les contours du visage.
Ces signes de vieillissement apparaissent au fur et à mesure du temps et sont liés à la fonte graisseuse progressive et au relâchement cutané du visage.

Souvent d’origine synthétique, l’efficacité et la longévité des produits de comblement ne cessent de croître.
Parmi les produits de comblement utilisés, on distingue principalement:
Les matériaux résorbables dont les effets durent quelques mois : l’acide hyaluronique (synthétique), l’acide L. polylactique (synthétique)
Les matériaux non résorbables, pour certains définitifs : dont l’hydrogel acrylique (vecteur de granulomes) et le polyacrylamide. La silicone est interdit sous sa forme liquide injectable en raison de graves effets secondaires.

Associations possibles avec : Injections de toxine botulique, Peeling.

L’ACIDE HYALURONIQUE

C’est le plus couramment employé. Habituellement très bien toléré par l’organisme, il est un constituant de la peau. 
Les sites les plus couramment injectés sont les sillons naso-géniens (entre la joue et le nez), les sillons labio-mentonniers ou d’amertume (qui descendent à partir des commissures buccales), les rides (jugales, mentonnières, du lion ou de la patte d’oie) et les ridules (labiales supérieures ou inférieures). 
Par leur effet volumateur, les produits de comblement permettent également de galber ou définir des lèvres, et de combler les creux du visage (vallée des larmes, pommettes, menton, ovale du visage, joues, nez, cicatrices..).

L’Acide Hyaluronique utilisé est commercialisé sous le nom de Juverdem (Laboratoire Allergan) et Perlane (Laboratoire Galderma).
Pour en savoir plus sur les injections d'acide hyaluronique

Anesthésie : Sans, parfois après l’application de crème EMLA® ou après une anesthésie locale selon les zones.
L'utilisation de canules atraumatiques et/ou d'acide hyaluronique contenant un anesthésique local permet d'améliorer le confort.

Durée : 10 minutes
Hospitalisation : Sans. Acte effectué au cabinet
Prise en charge par l'Assurance Maladie : Non

Suites habituelles transitoires : Rougeur, œdème aux points d’injection et de la zone injectée (lèvres), Ecchymoses (bleus). 

Risques

  • asymétrie entre les deux côtés
  • Granulomes
  • Aspect bleuté sur les cernes
  • Résorption précoce
  • nécessité d’une retouche
  • Durée du résultat : 8 à 14 mois.

Suites de l’injection

  • Reprise du travail : Immédiate
  • Efforts physiques / Sport : immédiat

ACIDE L POLYLACTIQUE -  SCULPTRA ®

Principe :

L'acide polylactique est un polymère entièrement résorbable utilisé entre autres dans la fabrication de fils de suture. 
Utilisé pour son effet volumateur, son injection provoque la synthèse de collagène par les tissus. Son action débute 3 à 5 jours après le traitement. 
3 à 4 séances espacées de 4 à 6 semaines sont souvent nécessaires pour obtenir le volume souhaité.
Les zones les plus couramment injectées sont les sillons naso-géniens (entre la joue et le nez), les sillons labio-mentonniers ou d’amertume (qui descendent à partir des commissures buccales), les rides et les creux du visage (des pommettes, des joues, du menton, de l’ovale du visage).

Anesthésie : Sans, parfois après l’application de crème EMLA® ou après une anesthésie locale selon les zones.
L'utilisation de canules atraumatiques permet d'améliorer le confort.

Durée : 15 minutes
Hospitalisation : Sans. Acte effectué au cabinet
Prise en charge par l'Assurance Maladie : Non

Suites habituelles transitoires : Rougeur, œdème aux points d’injection et de la zone injectée, Ecchymoses (bleus). 

Risques :

  • asymétrie entre les deux côtés
  • Granulomes, nodules sous-cutanés
  • Résorption précoce
  • Nécessité d’une retouche
  • Durée du résultat : 2 ans.

Suites de l’injection :

  • Reprise du travail : Immédiate
  • Efforts physiques / Sport : immédiat