CONTACT
Docteur Laurence LEVE
Chirurgie plastique et esthétique
Médecine esthétique
 
  • 40 rue André Chénier | 80090 Amiens Tél. : 03 22 42 36 36
  • Clinique Sainte Isabelle | Maison de la femme
236-238 Route d'Amiens | 80100 Abbeville
Tél. : 03 22 42 36 36 - Standard: 03 22 25 33 33
  • 2, rue du Comté d'Artois | 59400 Cambrai | Tél. : 03 27 82 99 65


 

augmentation mammaire

La pose d’implants mammaires est l’une des interventions de chirurgie esthétique les plus connues et les plus répandues au monde.
L’hypoplasie mammaire (seins trop petits) est le résultat d’un manque ou d’une absence de développement de la glande mammaire durant l’adolescence. Elle peut aussi résulter d'une fonte glandulaire après grossesse,allaitement et amaigrissement.
Perturbant la féminité, l’hypoplasie mammaire provoque une gêne physique voire psychologique que la pose d’implants mammaires peut pallier.

La plupart des implants posés actuellement contiennent du gel de silicone*.
Les progrès enregistrés dans ce domaine depuis plus de 40 années permettent aujourd’hui d’obtenir des résultats d’un naturel saisissant.

Il est préférable de ne pratiquer cette intervention qu’après l’âge de 17 ans pour nous assurer que la maturation mammaire est acquise.
En cas d’absence totale de poitrine (agénésie mammaire), l’assurance maladie peut, dans certains cas très exceptionnels et après entente préalable,  prendre en charge tout ou une partie de l’intervention.

*L’ensemble des implants utilisés par le docteur Laurence Levé répondent aux critères médicaux les plus rigoureux (Normes européennes et Normes américaines (FDA)),  bénéficient d’une traçabilité et font l’objet d’une  autorisation rigoureuse de l’Agence Française de Sécurité sanitaire des produits de santé (AFSSAPS).

La solidité des enveloppes est médicalement certifiée et la résistance des parois permet d’éviter que le gel ne transpire.
Les implants contiennent un gel de silicone « cohésif » dont la moindre fluidité permet d’éviter que le gel ne se répande en cas d’accident ou de rupture de l’enveloppe.
 

Principe

Augmenter le volume et la projection de la poitrine à l’aide d’un implant mammaire.
Elle permet également la correction d’asymétries mammaires ou de légères ptoses secondaire à une perte de volume glandulaire.
Le Docteur LEVE utilise plusieurs techniques et la détermine en fonction du cas de la patiente. 
Elle utilise des implants mammaires en gel de silicone de forme anatomique et de forme ronde.
La cicatrice, courte, est décidée avec la patiente et peut être placée sur le bord inférieur de l’aréole, au niveau de l’aisselle, ou dans le sillon sous-mammaire.
L’implant est positionné en avant ou en arrière du muscle pectoral en fonction de l’épaisseur du tissu glandulaire et de la peau.

Dans les suites immédiates de l’intervention, l’équipe médicale vous met en place un pansement simple et vous habille d’un soutien gorge de contention.

Anesthésie : Générale 
Durée : 30 à 60 minutes.
Hospitalisation : 1 nuit.

Association possible à : un lifting du sein pour corriger une ptose mammaire

Suites habituelles transitoires: Douleurs (importantes si l’implant est placé en arrière du muscle pectoral), Ecchymoses (Bleus), gonflement (œdème), sensation étrange lors du changement de position, engourdissement, sensation de brûlure de l’aréole, cicatrices rosées ou rouges au cours des 3 premiers mois.

Risques et complications possibles

  • Hématome,
  • Infection (rare),
  • Galactorrhée,
  • Mauvaise cicatrisation (Hypertrophie, chéloïdes)
  • Anesthésie ou irritabilité des mamelons
  • Déplacement d’un implant
  • Usure / Rupture de prothèse plusieurs années après
  • Coque (dureté inhabituelle et douloureuse, voire déformation du sein)

Pour traiter l’une de ces complications, une nouvelle intervention peut s’avérer nécessaire.

Prise en charge par l'Assurance Maladie : Uniquement en cas d’hypotrophie très sévère ou d’agénésie de la poitrine (absence de sein), après demande d’entente préalable auprès de la CPAM et accord du médecin conseil.

Suites Opératoires

  • Reprise du travail : 7 à 15 jours
  • Efforts physiques / Sport : 4 semaines
  • Eviter l'exposition solaire et les U.V : pendant 3 mois.
  • Atténuation des cicatrices : 6 à 18 mois.

Durée du résultat : Fonction de la durée de vie de l’implant (15 – 20 ans voire plus) 
Changement des prothèses selon les recommandations du fabricant et à discuter avec votre chirurgien.

Protheses-mammaires.pdf